ALIMENTATION

Nourriture inerte 

L'axolotl est carnivore. Dans son habitat naturel, il se nourrissait  de petits poissons, d'insectes, de larves, d'alevins, de vers et de petits crustacés (d’eau douce bien entendu). Mais notre axolotl né et maintenu en aquarium depuis de longues decennies n'a plus rien en commun avec son ancêtre fouisseur et vivant dans les fonds vaseux des lacs mexicains... Tout aliment contenant de l'iode et provenant de l'océan ou la mer est à proscrire. La taille de la nourriture doit être adaptée pour être avalée en entier. L'axolotl ayant de petites dents (trop infimes pour que notre peau les ressente), il lui est difficile de trancher la nourriture. 
Les pellets sont spécialement conçus pour les besoins alimentaires de l’Axolotl, On peut également les nourrir avec des pellets pour élevage d’esturgeon mais pour se dépanner car la qualité laisse à désirer et les protéines sont nettement insuffisantes. Attention à la composition : pas de présence d'iode et taux de protéines assez élevé. Les pellets doivent rester l’alimentation de base, car c’est la plus équilibrée. 
Où acheter des pellets si votre animalerie n'en vend pas? http://www.aqualuxconcept.com/axolotls-alimentation
 

(Cliquez sur les images pour être redirigé vers le site marchand)

pellets axolotls, aquaterratec, nourriture
pellets axolotls jbl

Taille de l'Axolotl fréquence du nourrissage

1 à 5cm

3 à 4 fois par jour

5 à 10cm

1 à 2 fois par jour

10 à 12cm

5 à 7 fois par semaine

12 à 15cm

3 à 4 fois par semaine

15 à 20cm

2 à 3 fois par semaine

Plus de 20cm

1 à 2 fois par semaine

pellets axolotl iode

Poisson et sous-produits de poisson, viande et sous-produits de viande, sous-produits végétaux (contient un extrait de poivron rouge 4.400 mg / kg), mollusques et crustacés, extraits de protéines végétales, céréales, huiles et graisses, levures (contient bêta-1.3 /1,6- glucane 1.000 mg / kg), minéraux.

Additifs / kg: Vitamine A 21.000 UI, Vitamine D3 1.260 UI, Vitamine E 80 mg, Vitamine C 300 mg, E1 Fer 21.6 mg, E6 Zinc 6 mg, E5 Manganèse 4.5 mg, E4 Cuivre 1 mg, E2 Iode 0.13 mg, E3 Cobalt 0,01 mg, E8 Sélénium 0,01 mg.

Coloration: Astaxanthine 60 mg / kg. Antioxydant.

 

ce nest pas très detaillé on ignore ce que sont  les viandes, les crustacés..

voici en ce qui concerne le cuivre : 

 

Le cuivre est également toxique pour la faune : oiseaux, petits mammifères, insectes (dont les abeilles, qui viennent inévitablement se frotter au cuivre qui recouvre les plantes lorsqu'elles viennent butiner), mais aussi vers de terre et tous les organismes aquatiques (poissons, larves d'insectes, amphibiens) : nombreux sont les acteurs de la biodiversité à être concernés. C

Ces pellets contiennent de l'iode !

 Hikari carnivores : déconseillé

Proteines : 47 %, et lipides 5 %n fibres 3 %, humidité 10 %, cendres 17 % et phosphore 1 %

soja, amidon de manioc,

amidon de blé, algues séchées, farine de blé, purée de patates, pigment d'astaxantine, atome de methionine ( dont une atome de soufre), lysine, spiruline, 

canthaxanthine (caroténoïde de la famille des xanthophylles), ail

La choline (nutriment essentiel initialement classé dans le groupe des vitamines B),

ascorbyl l 2, polyphosphate, sulfate de cuivre (ultra toxique pour la vie aquatique marine...  (on l utilise notamment en traitement pour les piscines a la place du chlore). 

La composition des premiers pellets (aquaterractec) est la plus élaborée la voici : 

Ingrédients : protéines brutes 54%, matières grasses brutes 14%, cendres 12%, lysine 3%, calcium 3%, fibres brutes 2%, phosphore 1,5% Ingrédients selon analyse Protéines 44.00 % Graisses brutes 12.00 % Fibres brutes 1.50 % Cendres brutes 8.00 % Humidité 8.00 % Additifs Colorants Colorant alimentaire astaxanthin E161 Antioxydants E 306 (Extraits de vitamine E naturels) Vitamines et similaires (sur 1000 g) Vitamine A 25000 I. E. Vitamine D3 2000 I. E. Vitamine E 300 mg Vitamine C (stabil) 400 mg Composition Mollusques et crevettes 4.71 % Algues 4.71 % Huiles et graisses 5.84 % Poisson et sous-produits de poisson 32.49 % Protéine concentrée de poisson Céréales 18.44 % Sous-produits végétaux 33.43 % .

 

Les dés de filets de poissons d’eau douce : Vous pouvez acheter de la truite, du Panga, brochet, perche tout poisson venant uniquement d’eau douce n’hésitez pas à poser la question à votre poissonnier et à bien lire les étiquettes. Le Panga n’est pas le meilleur  poisson il contient souvent beaucoup de produits et d’hormones car issu de viviers dans des pays non soumis aux mêmes directives d’élevage qu’en France. Vous découpez en petits dés votre filet et pouvez ainsi le congeler ( à plat dans un premier temps pour que les cubes ne se collent pas entre eux), vous distribuerez ainsi à votre guise ces petits dés de poissons à vos loulous. Évitez le Tilapia autant que faire se peut, ce poisson est hélas issu d’élevage intensif et dans des conditions désastreuses, explications des conséquences sur ce lien : http://lepointsur.com/tilapia-poisson-dangereux-sante/

Les Joëls (petits poissons congelés en sachet) mais attention à leur provenance (certains viennent de la mer) lisez bien l'étiquette et dans le doute n'achetez pas. L'Atherina boyeri peut se rencontrer indifféremment en eau de mer, en eau saumâtre et en eau douce. Des bancs peuvent se former très près du rivage, ce poisson est pêché afin de servir d'appât à de plus gros poissons, il peut aussi être consommé sous le nom de jol ou joels traditionnellement en friture. 

Le cœur de bœuf : ceci reste un extra et non une nourriture journalière ! Etant très riche le cœur de bœuf pourrait occasionner des troubles digestifs, des diarrhées.  il est difficile à digérer (mini 7 jours) pour un axo car il s agit de viande d'animal à sang chaud, en général incompatible avec les animaux à sang froid. On n en donne qu en cas d urgence c'est à dire un axo qui a perdu un membre et a un besoin urgent de nutriments supplémentaires. Il apporte un taux de protéines très important pour favoriser la reconstruction. On se procure le cœur de bœuf en grande surface rayon abats, et en boucherie. Il suffit de le couper en fines lamelles (adaptées à la taille de l'axolotl) et utiliser ce dont on a besoin le jour même, puis congeler le reste a plat pour éviter que tout ne se colle. On décongèle la ou les lamelles dont on a besoin puis on coupe en dés. Rappel : la congélation avant utilisation ne rime à rien car ne tue pas les bactéries, mais le cœur de bœuf est celui qui en est le plus exempt !

On ne donne rien d’autre en viande.    La volaille contient deux types de bactéries qui peuvent être mortelles pour l'humain, alors imaginez votre loulou, (parmi plus de 1000)qui ne sont tuées que par cuisson et non par congélation http://www.afsca.be/astuces/poulet.asp . Ces bactéries peuvent parasiter votre axolotl : le jeu n’en vaut pas la chandelle. Evidemment pas de porc, au niveau sanitaire le porc cru est très dangereux, contenant par exemple le fameux ténia (ver solitaire).  
Bref inutile de se dire que votre loulou veut chaque jour des choses différentes, Pensez plutôt sécurité, apport nutritionnel. De plus son système digestif étant plutôt sensible il vaut mieux rester sur un choix très restreint évitant à son système de devoir s’accommoder et réguler. 
Ne donnez pas non plus de foie ! Cet organe est un filtre naturel dans lequel on retrouve tous les médicaments, parasites, bactéries, etc.
Les crevettes ? A éviter, la chitine contenue dans leur carapace est mal digérée par les axolotls. Leurs petits pics peuvent créer de micro abrasures dans la bouche de l'axolotl, et vu le nombre croissant de micro kystes et abcès divers vus ces dernières années, cela semble un facteur aggravant.

Les jeunes axolotls doivent être nourris tous les jours. Quand ils atteignent 15/18 cm, on peut les nourrir tous les 2-3 jours. Mais tant qu'ils ne sont pas adultes (plus de 20/25 cm) ne soyez pas inquets si ils réclament touts les jours, ils sont en pleine croissance. Vous verrez si un axolotl a faim car il se déplace beaucoup dans l’aquarium, et attend devant la vitre. L'axolotl est un animal plutôt gourmand mais qui (en règle générale) sait réguler lui-même sa consommation d'aliments. Veillez à ne pas surnourrir votre axolotl adulte car certains sujets ont tendance à l'obésité. Le principe est donc de nourrir 1 à 2 fois par semaine (les adultes), et à chaque nourrissage on donne jusqu’à ce que l’animal refuse (mes adultes ne réclament qu’une fois par semaine), plus l'eau est chaude plus les axolotls ont faim.

Commande de pellets
 
Commande de pellets Aquaterratec chez Aqualux Arlon :

https://docs.google.com/document/d/1yu5dFGiUKxsH05EpumPnVpEMkSLESdBufWzHbs-sKEY/edit?usp=sharing

Vous avez également un tableau où vous pouvez vous inscrire par département si vous souhaitez profiter de réduction sur les frais de port en commandant avec plusieurs personnes de votre département, sur le groupe Facebook 
Nourriture vivante
 


A titre perso j’ai pour principe de ne jamais donner de vivant (mis à part vers de vase etc. aux juvéniles). D'une part cela me fait mal au cœur (étant aquariophile depuis plus de 30 ans j’apprécie chaque petite vie),  d’autre part pour les risques de transmission de maladies et parasites. Par exemple : les néons ne se reproduisent pas en captivité donc ils sont forcement issus de pêches sauvages, et à leur arrivée en bassins ils sont traités de façon très très importante aux antibiotiques afin d'éviter un maximum de pertes. Ces antibiotiques seront ingérés par vos axolotls...

Et ici pareil ne mettez pas des Molly, des Platys. Ils sont beaucoup moins longilignes et peuvent se coincer ou causer des dégâts à l'intérieur du loulou. L'idéal : ne mettre aucun poisson, les vétérinaires spécialisés nous ont appris que beaucoup pouvaient être porteurs sains du
flavobacterium, peuvent être tout simplement parasités par des vers intestinaux, des points blancs, des poux, cela représente des risques supplémentaires pour nos axolotls qui ne sont pas censés vivre dans un petit espace avec ces poissons d'ailleurs issus d'un autre microcosme.

Le ver de terre, prisé des axolotls, mais encore un "aliment" très riche qui peut causer des diarrhées si vous en donnez trop ou peut être parfois très mal digéré, donc modérément, même si nous savons qu'ils en sont friands. Un autre fait moins évident ils ingèrent les métaux lourds et divers polluants de la terre dans laquelle ils vivent, donc à moins d'être bio et d'une terre sans engrais cela reste un potentiel risque.

 

Les crevettes telles Red cherry sont parfois conseillées sur certains sites. Nous avons pu observer que cela posait des soucis : d'une part la chitine contenue dans leur exosquelette n'est pas digéré par les axolotls, par ailleurs les pics des crevettes peuvent créer des micro lésions dans leur cavité buccale et œsophagienne voire stomacale, les abcès viennent souvent de ces micro blessures.

 

 Les poissons vivants contiennent de la thiaminase, 

la thiaminase est une enzyme qui dégrade la thiamine donc la vitamine B1 on l’appelle parfois « antivitamine B1 ». Certains poissons, mollusques, bactéries, plantes et arthropodes contiennent des taux importants de thiaminase.

Il est donc évident qu’une alimentation trop riche en thiaminase entraine une carence en vitamine B1. Particulièrement dans le cas d’une alimentation peut variée avec un faible apport en thiamine, c’est principalement le cas d’une alimentation à base de poisson.  

Un déficit en thiamine entraîne des signes généraux, cardiaques et neurologiques. Amaigrissement, anorexie, insuffisances cardiaques, atrophie musculaire etc...

Les salmonidés (saumon, truite).

Certains Cyprinidés comme les gardons et les goujons

  • Les Poeciliidés (guppy, platy, molly etc.)

  • L’anguille commune

  •   Quelques Cyprinidés comme la carpe et le carassin (poisson rouge !)

 

La  vitamine B1 aussi appelé thiamine ou aneurine est une vitamine hydrosoluble  nécessaire au fonctionnement du système nerveux et musculaire  favorisant la transformation des glucides en énergie.

Les vers de vase sont d'un apport nutritif nul, du coup on les utilise plutôt pour faire passer nos juvéniles à une nourriture plus conséquente après les nauplies d'artémias et on les mélange avec les pellets de 3 mm afin de les habituer au gout de ces derniers qui eux assurent un  apport adpaté en protéines, minéraux, vitamines et lipides.

Valeurs nutritionnelles des aliments pour axolotls

Quels sont les aliments les plus nutritifs pour les amphibiens carnivores en captivité ? 

 

 Protéines : Un bon régime alimentaire devrait être relativement riche en protéines.

  • Matières grasses : Un peu de graisse est nécessaire. Comme dans les régimes humains, certaines graisses sont meilleures que d’autres.

  •  

  • Le calcium : Lorsque vous tenez compte de la teneur en calcium d'un aliment, portez une attention particulière au rapport calcium / phosphore ; la disponibilité du calcium est affectée par le phosphore. Idéalement, le rapport Ca /Phos devrait être > 1. Les aliments ayant un rapport inférieur doivent être complétés avec d'autres aliments.

 

  • Vitamine D3 : La vitamine D3 est nécessaire à l'absorption du calcium. Certains pellets commerciaux pourraient contenir une quantité excessive de vitamine D3, les pellets spécial axolotls leader sur le marché sont en revanche équilibrés. La vitamine D3 peut être obtenue par l'exposition aux rayons ultraviolets, mais la plupart des amphibiens ne nécessitent pas de rayons ultraviolets.

 

  • La vitamine A : Comme les mammifères, les amphibiens sont incapables de synthétiser la vitamine A et doivent l’obtenir par leur alimentation. Elle est présente dans les poissons comme les filets de truite. Cela est nécessaire au bon développement et à la physiologie, mais des quantités excessives sont très toxiques.

 

 

  • Energie (calories) : Tous les aliments énumérés ci-dessous ont une teneur en calories comprise entre 4 et 7 kcal / g de poids sec. Le montant exact n'est généralement pas critique. Les aliments riches en matières grasses contiennent généralement plus de calories par gramme.

D'autres distributeurs de nourriture ici 
61d3ne3qToL._AC_SL1500_.jpg

© 2007-2020 www.axolotls-cie.com

Toute reproduction du site, partielle ou complète, est interdite sans l'expresse autorisation de l'auteur.